Crise de représentativité des élus : notre réponse

Retrouvez notre tribune du Palaiseau Mag du mois de mai

Neuf mois après les élections européennes, le scrutin régional vient de confirmer le malaise de notre démocratie : 48,79% d’abstentions au plan national (46,81% à Palaiseau). En Ile de France les abstentionnistes sont majoritaires, faisant de notre président de région, l’élu d’un peu plus du 1/4 des électeurs inscrits. C’est le jeu démocratique, mais on peut ne pas s’en satisfaire.

Comment analyser cette crise de représentativité ? Nous y voyons deux raisons majeures : d’une part le manque de lisibilité du rôle des institutions en cause et d’autre part l’absence de projet visible et la trop grande place faite aux querelles partisanes.

Palaiseau n’échappe pas à la règle : le débat confond trop souvent politique nationale et politique locale, au point que les enjeux palaisiens sont souvent perdus de vue. L’équipe majoritaire mène le débat au conseil municipal et dans ses publications sur le même registre qu’à l’Assemblée Nationale. Cela n’est pas notre conception de la vie publique palaisienne.

C’est pourquoi, notre association vient de créer un parti politique local (publication au Journal Officiel du 27/03/10). Son nom, Palaiseau A Venir est celui de notre groupe d’élus au conseil municipal. Son objet est de se préoccuper exclusivement des affaires de la commune. Sa méthode est le rassemblement autour d’un projet.

Depuis deux ans que nous venons à votre rencontre, vos soutiens nous ont encouragés à franchir ce pas et nous vous en remercions. Sachez que nous continuerons à travailler dans cet esprit.

Vos élus : B. Vidal, C. Vittecoq, F. Vigouroux, M. Chéniaux, H. Paillet, D. Poulain
06 43 03 02 34


 

Un commentaire dans "Crise de représentativité des élus : notre réponse"

  1. Abner de Sabatier
    Abner de Sabatier 9 years ago .Répondre

    Content d’avoir été informé par « Palaiseau Mag » que l’UPP devient un parti. Lors de la galette des Rois, si ma mémoire est bonne, Monsieur Paillet avait promis de tenir informé les sympathisants actifs pour ce qui est de certaines décision de l’UPP, principalement les possesseurs d’internet. Je constate que ce n’est toujours pas le cas. C’est regrettable.

Laisser un commentaire