Où est la gauche communiste à Palaiseau ?

Lors du vote du budget (CM du 01/04/10) nous avions proposé une baisse du taux de la taxe d’habitation, ce qui aurait profité à la fois aux propriétaires et locataires palaisiens, y compris aux catégories sociales les plus modestes. Proposition rejetée par la majorité socialo-communistes-verts.

Lors du conseil municipal du 30/06/10, le groupe des élues communistes de la majorité municipale de la gauche palaisienne a voté une exonération de taxe foncière pour les bâtiments à très haute performance énergétique.

Or cette exonération de taxe foncière ne profite qu’aux seuls propriétaires et parmi eux aux investisseurs.

Ce vote nous laisse perplexe sur le rôle du groupe des élues communistes qui apparaissent désormais clairement comme la caution du parti communiste à la politique du maire.

Lire le courrier adressé au groupe des élues communistes de la majorité municipale

Bonne mesure en faveur du développement durable, nous avons voté cette exonération, qui représente néanmoins un coût pour la ville. Nous avons demandé l’évaluation de la baisse des rentrées fiscales et, corrélativement, les économies sur les dépenses. Rien n’était prévu ! Réponse peu rassurante du maire : « faîtes moi confiance » !

Les 2 élus de la GALU (Gauche Anti Libérale Unie) ont voté contre, en cohérence avec leurs idées.

 

Un commentaire dans "Où est la gauche communiste à Palaiseau ?"

  1. Abner de Sabatier
    Abner de Sabatier 8 years ago .Répondre

    Lettre d’information N°7

    Concernant l’Ambiance et les mots d’oiseaux qui vous choquent, je suis désolé, mais c’est le gros, très gros point faible de la Droite. Pas seulement municipale mais également nationale. La Gauche ne s’embarrasse pas de tels scrupules, la preuve. La politique de la joue tendue n’a jamais fonctionné avec ces gens-là.
    Pour ce qui est du journaliste, expert en communication je vous joint un article du magazine Le Point qui est clair et répond à votre :pour quoi faire ?

    "Martine Aubry souhaite que ses éventuels futurs ministres commencent à se préparer. Les derniers sondages lui donnant une chance de battre Nicolas Sarkozy, elle souhaite être opérationnelle. Tous ceux qui ont une ambition sont donc priés de travailler dans leur domaine de prédilection ( pour Lamy devinez lequel ?), avec des idées et des équipes pour 2012.
    Le principe de Martine, selon son dircab, JM Germain, est de nommer le meilleur à chaque poste".

Laisser un commentaire