La parole donnée aux citoyens

Nous souhaitons donner la parole à l’un de nos concitoyens, qui a souhaité réagir au dernier billet publié sur le blog de notre adversaire principal.

Nous vous invitons à nous faire parvenir vos suggestions de billets. Nous vous rappelons toutefois les règles strictes que nous appliquons à l’ensemble de nos publications :

  • Aucun billet alimentant une polémique stérile
  • Aucun billet raciste ou incitant à la haine
  • Aucun billet injurieux

 

PALAISEAU AVENIR a commencé à présenter son projet mais pour l’instant la liste du maire sortant passe son temps à faire du commentaire de texte sur les tracts de ses adversaires, jusqu’à débusquer une "fôte d’aurtografe" anodine pour le soutien scolaire "s" ; preuve qu’elle lit très attentivement les propositions de ses adversaires mais élève-t-elle le débat au niveau où nous l’attendons ?!
 
Depuis 7 ans le maire sortant et son équipe commenceraient-ils à écouter et à lire enfin ceux qui ne sont pas de leur clan ?
 
La liste sortante critique à tout va ; tous les adversaires y passent. Pour information, les presque 3000 signatures citées dans le tract d’une autre liste sont celles de la pétition déposée par les associations lors de l’enquête publique contre son Plan Local d’Urbanisme ; là encore il n’a pas écouté les associations.  Le chiffre exact pourra lui être communiqué.
 
Pour la piscine, l’équipe sortante a la mémoire courte ; cette piscine devait sortir de terre au cours du mandat actuel qui a duré 7 ans au lieu de 6 ; c’était dans son programme en 2001 et elle a eu un an supplémentaire pour la réaliser, en vain.
 
Pour les autres équipements sportifs, elle fait de la surenchère comme pour la piscine en 2001, les Palaisiens se laisseront-ils prendre au chant des sirènes ? Le financement ramènera rapidement les promesses à la réalité…
 
Tous les autres projets seraient en cours. Mieux vaut tard que jamais, me direz-vous. Mais pourquoi diable n’ont-ils pas vu le jour pendant ces sept longues années de mandat ?
 
Parlons également de la carte verte de la ville, qui ressemble à une prise en considération un peu tardive de l’avis des Palaisiens. Cette carte sera une excellente photographie de notre cité avant que les effets dévastateurs du Plan Local d’Urbanisme ne réduisent à néant les espaces verts privés. Cette carte verte aurait du être un préalable au PLU et non le contraire !
 
Enfin, l’équipe actuelle se targue d’avoir atteint 85% de son objectif. Mais, M. le Maire, vous ne pourrez crier victoire que lorsque la totalité de vos promesses auront été tenues. Y aurait-il des projets plus importants que d’autres ? Le social ? La Jeunesse ? La Culture ? La Petite Enfance et les Crèches ? Dans ce cas, comment accorder ma confiance à une équipe qui n’applique qu’une partie de ses promesses ? Quels sont les projets du nouveau programme qui seront sacrifiés sur l’autel de l’autosatisfaction d’un Maire omnipotent ?
 
Pour une autre politique que celle de la fête de la Ville et des promesses non tenues, je ne peux qu’encourager la liste PALAISEAU A VENIR
 
Jean-Christophe

Un commentaire dans "La parole donnée aux citoyens"

  1. John Strait
    John Strait 13 years ago .Répondre

    Je tiens à vous communiquer le texte suivant que j’ai envoyé au Blog de Palaiseau Passionnément, en réponse à un commentaire portant sur votre programme:

    "Le Prix Nobel 2007 accaparé par F. Lamy.

    Sur son blog de campagne et en réponse à B. Vidal , F. Lamy affirme que la création du laboratoire Thalès/Polytechnique, le prix Nobel d’Albert Fert dans le laboratoire Thalès/CNRS/Université, le pôle de compétitivité Systém@tic sont des dossiers fédérés par la ville de Palaiseau et la CAPS (ce sont les termes employés).

    Ces affirmations sont inexactes voire fausses.
    Si je me permets d’intervenir, c’est parce que je viens du monde de la recherche et que je suis membre actif du pôle Systém@tic.

    Commençons par le Prix Nobel 2007: Les travaux récompensés sont ceux réalisés au début des années 80, date à laquelle ni la CAPS, ni F. Lamy n’existaient dans la paysage politique local.
    Ce succès est purement scientifique. C’est le résultat de l’opiniâtreté d’un homme, d’une équipe à faire valoir une idée (Un de mes professeurs de Physique m’a appris qu’un bon chercheur est celui qui "rentre par la fenêtre quand on l’a mis à la porte").
    Je ne connais pas M. Fert, mais j’ai fait partie de l’équipe du Nobel 1983 et je sais les talents, l’ingéniosité, la créativité et la pugnacité qu’il faut déployer pour imposer ses idées dont on ne sait jamais si elles sont bonnes. Pour cela je l’admire. Que F. Lamy puisse s’attribuer ne serait-ce qu’une parcelle de la gloire de M. Fert, autre que celle d’être français, m’offusque profondément. C’est une récupération politicienne désobligeante dont il est coutumier et que les chercheurs ne doivent pas laisser passer, par principe.
    Pierre-Gilles de Gennes, JC Yoccoz, R. Thom, et beaucoup d’autres ont obtenu les plus hautes distinctions scientifiques dans leurs domaines et étaient issus ou ont travaillé dans des instituts faisant partie du territoire actuel de la CAPS. Ces résultats prestigieux sont le fruit du système de recherche français traditionnel et n’ont rien à voir avec une quelconque fédération de la CAPS dont ce n’est pas la vocation.

    Le pôle de compétitivité Systém@tic serait également fédéré par la CAPS et donc par F. Lamy. C’est un mensonge par omission. Suivant les statuts de l’association qui a été créée pour gouverner le Pôle, toutes les collectivités territoriales de taille significative pour les financements (Régions, Départements) ainsi que l’Etat participent à la gouvernance. Les communautés d’agglomération admises après débats sont trop petites et nombreuses sur l’ensemble du territoire concerné pour prétendre jouer un rôle significatif.
    Le pilotage des activités du pôles (définition des projets, communication, rapprochement entre les entreprises et la recherche…etc) sont de la responsabilité d’un comité constitué de chercheurs et d’industriels qui n’a aucun lien avec la CAPS. Son Président est le Directeur de la Recherche du Groupe Thalès.
    Son secrétariat est sous-traité à une petite association dynamique, dont le siège est situé à côté de la gare RER de Palaiseau-Villebon et qui n’a rien à voir avec la CAPS à part, peut être les liens entre son Directeur Général et F. Lamy.

    Le Laboratoire Thalès/Polytechnique: F. Lamy n’a fait que signer le permis de construire. On ne voit pas en quoi c’est une fédération du projet.

    On peut rajouter Danone, qu’il a défendu. Projet purement politique (L. Jospin), il n’y a aucune synergie industrielle ou de recherche et le résultat en matière d’emploi est nul. Un bel exemple de la vision industrielle de nos politiques.

    De tous ces projets ou réalisations, F. Lamy n’a jamais été l’initiateur mais s’y est raccroché en cours de route et en a utilisé la publicité pour son propre compte.
    Au lieu d’être un créateur d’idées, un initiateur ou même un accompagnateur de la créativité des autres, je constate que c’est un suiveur et un récupérateur (Regarder comme il saute opportunément sur le concept d’Eco-quartier pour Le Pileu ). C’est contraire à l’esprit d’équipe, de confiance et de réciprocité (Rendre à César….) , indispensable à l’éclosion et la maturation de projets nouveaux dont la Société et Palaiseau ont besoin.

    Il y a quelques années, cet esprit d’équipe était une vertu du PS.

    Dans les domaines très complexes que nous venons d’aborder, nous avons besoin de visionnaires compétents, pas d’idéologie opportuniste et politicienne.
    Le problème de votre équipe, et cela fait peur, c’est cette volonté de tout contrôler, y compris les choses qui vous échappent. Êtes vous vraiment sincères (ce que je crois pour la plupart d’entre vous) ou cherchez vous à présenter un bon profil médiatique en s’accaparant les réalisations des autres sans rendre à César ce qui est César?
    De grâce, Messieurs et Mesdames les politiques, fichez la paix à ceux qui construisent et tenez votre place. Laissez la société civile respirer. Ne vous inquiétez pas, on vous réservera une place sur la photo."

Laisser un commentaire