Communiqué de presse

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse transmis à l’ensemble de la presse locale

Communiqué de presse
 
Objet : élections municipales des 9 et 16 mars 2008, ville de Palaiseau.
 
Bernard VIDAL conduit la liste PALAISEAU A VENIR. 
 
Mettant en avant son ancrage local (conseiller municipal puis maire adjoint entre 1995 et 2001, il préside depuis 2001 le groupe des élus de l’opposition), Bernard VIDAL a constitué une liste composée pour moitié de Palaisiens non inscrits.
 
Outre l’investiture nationale de la tête de liste par l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP), PALAISEAU A VENIR a obtenu le soutien du Parti Radical (PR), du Nouveau Centre (NC), du Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP), ainsi que des Non Inscrits à un parti politique (NIPP).
 
Le programme de PALAISEAU A VENIR s’inscrit dans une démarche globale de développement durable en terme d’équipements comme en terme de gestion des services à la population et de démocratie. Cette démarche amène la liste à se démarquer très nettement des positions de l’Etat et de la Région qui prévoient la création de 150.000 logements pour les 30 années à venir.
 
PALAISEAU A VENIR propose de concilier le maintien d’une agriculture viable sur le territoire de Palaiseau et le développement des activités dans les actuelles zones industrielles.
 
La problématique du pôle de compétitivité Systém@tic est intégrée au projet mais dans une logique de développement des synergies beaucoup plus que dans celle d’une extension dans l’espace. La préservation de la qualité de vie des Palaisiens ainsi que la valorisation des espaces verts, des cheminements piétonniers, des espaces de loisirs, sont au centre du projet.
 
Le programme est axé sur les préoccupations quotidiennes des habitants de Palaiseau, comme l’augmentation du nombre de places de crèches, l’aide aux jeunes Palaisiens dans leurs parcours d’études ou professionnel, l’implantation de nouveaux équipements sportifs dans une perspective de valorisation des potentialités actuelles de la ville.
 
Conscient des besoins exprimés en logements, notamment sociaux, PALAISEAU A VENIR entend adopter un plan local d’urbanisme nettement plus protecteur de la qualité de vie des Palaisiens que celui qui est actuellement en vigueur. La proportion de logements sociaux, qui est actuellement autour de 22%, lui semble être le bon compromis qu’il conviendra de maintenir pour l’avenir, notamment au travers des nouveaux programmes immobiliers.
 
Enfin, la liste s’engage à pratiquer une gouvernance constante qui consistera en une consultation de la population sur les grands projets d’urbanisme et plus particulièrement sur l’urbanisation des terres concernées par l’OIN en utilisant un moyen démocratique direct.
 
Contact :
Michelle CHENIAUX
 
Permanence PALAISEAU A VENIR : 7, passage Pasteur – Palaiseau
Tél . 06 42 62 30 75
 

5 commentaires dans "Communiqué de presse"

  1. zou
    zou 13 years ago .Répondre

    Le chiffre de 22% de logements sociaux n’a été obtenu qu’en comptabilisant une nouvelle résidence universitaire implantée dans Polytechnique. C’est bien pour les élèves, mais cela ne fait que 19% de logements sociaux dans notre ville.
    C’est pas un peu faible ???

  2. zou
    zou 13 years ago .Répondre

    Il existe donc un parti des non-inscrits à un parti politique…
    Alphonse Allais n’avait pas oser l’imaginer !

  3. Moderateur
    Moderateur 13 years ago .Répondre

    Zou,

    Pour répondre à votre premier commentaire, le chiffre communiqué provient de la Préfecture. Il s’agit donc du chiffre officiel basé sur les informations fournies par l’actuelle Municipalité

    Pour répondre à votre deuxième commentaire, il y a effectivement un parti des non inscrits, aussi surprenant que cela puisse paraître

  4. Adèle H.
    Adèle H. 13 years ago .Répondre

    Et bien non, Zou, Alphonse Allais n’aurait pas pu l’imaginer car nous avons changé de siècle !

  5. Philippe
    Philippe 13 years ago .Répondre

    Zou, je pense que l’on peut faire encore plus que 22%. 30%, 40% ? Et si on faisait à Palaiseau comme dans quelques villes voisines de l’Essonne … Qu’est ce que l’on s’amuserait , et en plus les logements deviendraient vraiment moins chers. Génial !

Laisser un commentaire